LES

BUVEURS

D'AIR

<< | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | >>

Concours Printemps Espagne QC
jeudi, 31 janvier 2013

Concours Printemps Espagne QC

Fender de la Sauvigniere à JC BOLLOCH est présenté à Marchena par José Luis SANZ.

31/01/2013: EL

 

Pour la première journée, Fender s'est très bien comporté. Il ne fait éliminer sur un patron qu'il ne pouvait prendre, étant au dessus, dixit son conducteur José Luis Sanz

 


  1/02/2013: PO

 

Pour cette seconde journée, Fender a rempli le contrat et son conducteur était satisfait après ce parcours de grande classe. Seulement, lorsque les oiseaux ne sont pas là, on a beau être brillant... ça ne suffit pas !

 


  2/02/2013:EL

 

Fender était en forme pour cette nouvelle journée à Marchena. Malheureusement, le chien s'est crû en grande quête. Verdict du juge : trop grand ! Conséquence : éliminé !

Mais bon, qui peut le plus, peut aussi le moins... et dans ce sens c'est plus facile à ajuster que dans l'autre !

 

 

 


  3/02/2013: 1ère présentation en GQ  RCACT 


L'entrainement s'achève, demain commencent les concours...
mercredi, 30 janvier 2013

L'entrainement s'achève, demain commencent les concours...

Légende photo : Laurick et Manu ont entrainé plusieurs fois en couple. Jeudi 31 janvier, ils seront à Marchena.

Vendredi 25 janvier, la douceur a laissé la place à la furie des éléments, qui se sont déchainés. Avec la pluie, le paysage est devenu dantesque et on s'enfonce dans les terrains à chaque pas. Laurick, qui est venu rejoindre Manu pour entrainer ses chiens en couple, se dit que leurs compagnons doivent des guerriers, comme eux-mêmes d'ailleurs le sont, pour affronter la tempête. Les deux dresseurs sont quand même légèrement inquiets, mais maintenant que la date des concours est proche, il faut bien travailler dans ces conditions très particulières, qui peuvent aussi être identiques le jour de l'épreuve.

Tous deux croisent donc les doigts en découplant mais leurs craintes sont vite oubliées. Les chiens sont tout de suite dans le coup et cherchent à faire plaisir. Pas de doute, le travail a payé et les chiens disposent tout à la fois des conditions physiques et mentales et de la technique pour fournir la prestation demandée. Après, bien sûr, il y a la part de chance qui accompagne, ou pas, chaque parcours...

Manu et Laurick sont donc raisonnablement confiants et leurs échanges, toujours très enrichissants, se poursuivent au fil de l'entrainement.

Samedi 26 janvier, Manu est allé au grand Hôtel de Puerto Real accueillir ses clients. Nathalie et Jean-Jacques Martel, propriétaires de Galice des Buveurs d'Air, sont venus suivre les entrainements pendant quelques jours avec un de leurs amis, Arnaud Leroy.

Même si Manu est toujours légèrement stressé, tellement il a coeur que les choses se déroulent le plus parfaitement possible, il apprécie ces rencontres, car c'est sur le terrain qu'on se rend vraiment compte du niveau de progression de chaque chien. Jean-Jacques et Nathalie étaient déjà venus, l'an dernier, pour suivre Epson, leur braque allemand, devenu quelques semaines plus tard champion de printemps.

Le soleil étant de retour, la journée a été très agréable, même si les terrains sont demeurés très lourds. Manu en a profité pour sortir les jeunes, qui se sont livrés sans aucun complexe et ont tous pris des points.

Parmi ceux-ci, Lucignalo de Coriam et Homard des Chevêches ont réalisé un véritable festival en s'assurant chacun 4 points. Ces deux puppies montrent déjà une réelle avidité dans la recherche des oiseaux avec une belle tension dans le galop.

Dimanche 27 janvier, c'était la dernière journée d'entrainement pour les chiens de grande quête. Les conditions météorologiques sont beaucoup plus favorables et les parcours se déroulent dans l'harmonie. Les chiens cherchent vraiment à faire plaisir à leur conducteur.

L'entrainement s'achève sur une belle note positive. Maintenant, les chiens vont être au repos en attendant le premier concours, jeudi, à Marchena.

L'après-midi, un fan de setters anglais rejoint Manu : Nathan Bounaudet, 19 ans, mais une grande maturité et plein de questions pertinentes. Manu adore partager sa passion avec des jeunes et lorsque le jeune en question est lui-même un grand passionné, notre dresseur ne peut s'empêcher de songer à l'adolescent impatient qu'il a été lui-même.

La rencontre avec Nathan a dû être particulièrement instructive car, le lendemain, c'est son frère, Romain, qui vient suivre les entrainements. Romain élève des setters anglais sous l'affixe "des Belles du Causse".

Ce lundi 28 janvier, Jérôme Monge est aussi au rendez-vous car c'est la journée des chiens de quête de chasse, en solo et en couple. Du coup, Jérôme se transforme en professeur et Romain conduit sous sa houlette. Finalement, le novice ne s'en est pas si mal sorti même si le moment a dû être grandiose, car pour reprendre les termes de Manu : "c'était du Pagnol !", preuve qu'on peut parfaitement travailler, sans négliger la convialité ou l'humour !

Le matin, les conditions étaient parfaites avec un vent d'ouest, chargé suffisamment d'humidité, pour permettre une bonne prise d'émanations. L'après-midi, les choses ont été plus compliquées. Le vent a viré à l'est et le froid a rendu les oiseaux plus nerveux, ce qui a compliqué la tâche des chiens.

Signe de l'extrème variabilité du temps sur une même journée, le soir, tout était rentré dans l'ordre.

Mercredi 30 janvier, les sorties s'achèvent aujourd'hui car, demain, ce sont les concours qui commencent à Marchena. Quatre jours intenses où tout peut arriver !

Ensuite, le camion reprendra le chemin du retour avec une halte à Tolède, chez José Luis Sanz, comme à l'aller, puis direction le chenil de Thiron-Gardais.

Manu sera alors dans la préparation d'un autre grand rendez-vous : la coupe de Europe, en Grèce. Départ le 14 février, mais nous aurons l'occasion d'en reparler.


Conditions idéales : tout le monde progresse !
jeudi, 24 janvier 2013

Conditions idéales : tout le monde progresse !

Légende : Les conditions sont idéales : humidité et soleil alternent dans une grande douceur.

 

Le calme revient toujours après la tempête et depuis le début de semaine, les conditions climatiques sont de nouveau optimales : pas de vent, mais un temps doux et humide, qui booste les blés. Ceux-ci poussent à vue d'oeil.


Dimanche 20, l'équipe des buveurs d'air a vu arriver un afficionado du pointer en la personne de Jérôme Pécourt. Ce dernier, qui est un spécialiste du coq et de la bécasse, n'a pas hésité a àpporter son aide et a suivi avec beaucoup d'intérêt les entrainements.

Les "G" continuent de bien progresser. La multiplication des rencontres avec les oiseaux les rend chaque jour plus forts, plus audacieux, mais aussi plus fins pour négocier leur prise de point et s'assurer le gibier. Chaque leçon est riche d'enseignements pour ces jeunes avides d'en découdre.

L'après-midi s'est déroulée avec Patrick Teulières. Les deux amis ont de nouveau présenté leurs chiens en couple. La pause du midi avait auparavant permis de discuter et d'échanger avec Sévérino Traina, un dresseur italien, qui présente, entre autres, deux excellents setters, Navarre et Artu. Très simple, Sévérino a eu vite fait de mettre à l'aise ses interlocuteurs et ce fut un bon moment avant de reprendre le travail.

 

Lundi 21, Manu a entrainé ses chiens de quête de chasse en couple, avec Jérôme Monge. Ce fut une journée fort sympathique mais aussi prometteuse car tous les chiens ont réalisé des parcours équilibrés, qui montrent bien que tout le monde est dans le coup, avec la volonté de bien faire le travail et de la concentration dans la recherche du gibier.

 

Mardi 22, Manu a mis l'accent sur la technique et notamment le point. Avec une prise de deux points, par chien, pendant leur parcours, les jeunes chiens, ceux dont le nom commençe par "G", ont révisé leur gamme. A l'issue de cette sortie, Manu était satisfait des parcours car il constate régulièrement les progrès au fil des jours. Il est vrai que la pluie qui tombe finement, en alternance avec le retour du soleil, tout ceci dans un climat d'une grande douceur, sans vent froid, contribue grandement à la prise d'assurance des jeunes chiens.

Manu entraîne également dans les labours, de façon à ce que tous les chiens puissent parfaire leur forme physique et leur résistance. Des atouts qui leur seront bien utiles au retour en France, notamment dans le Nord, où les campagnes sont actuellement sous 15 cm de neige et que le mercure reste en-dessous de 0°, même pendant la journée !

 

Mercredi 23, le travail s'est poursuivi avec Laurick Maudet pour les chiens de grande quête ou de quête de chasse. Dans l'ensemble, tous ont réussi de bonnes prestations et les deux dresseurs ont pu travailler des points techniques, dans le calme et en toute lucidité. Manu et Laurick ont la même approche du chien, aussi cette rencontre ne pouvait qu'être enrichissante avec des échanges particulièrement fructueux.

 

Tout va donc bien pour l'équipe de Manu.


Concours Printemps Espagne QC
jeudi, 24 janvier 2013

Fender de la Sauvignere à JC BOLLOCH  sera présenté par José Luis SANZ à Marchena le 31, 1, 2, 3 janvier 2013


Uné équipe qui démarre fort...
samedi, 19 janvier 2013

Uné équipe qui démarre fort...

Légende photo : Même si la reproduction a été moins bonne, les perdrix sont en nombre suffisant pour bien travailler.

 

Après la halte de trois jours à Tolède, toute l'équipe des "buveurs d'air" a retrouvé ses quartiers d'hiver dans le sud de l'Espagne, en Andalousie, dans la région de Jerez. Le temps est doux et humide, les perdrix sont déjà en couple, ce qui change après le vent glacial qui soufflait chaque fin d'après-midi à Tolède.

Voilà maintenant cinq jours que Manu est à Cortijo de Guerra, dans une superbe finca, qui fut occupée par le mythique dresseur de grande quête, Gorgio Baldoni.

Sur ces terrains foulés par les plus grands "cabots" de la discipline, Manu a vite trouvé ses marques. Patrick Teulières est venu le rejoindre et l'espace d'une journée, les deux amis ont entrainé leurs chiens en couples.

En quelques sorties, tous les chiens se sont adaptés avec facilité à leur nouvel environnement et ont montré une belle progression dans le travail. Même les plus jeunes ont apporté beaucoup de satisfaction à leur conducteur.

La densité de perdrix est un peu moindre que l'an dernier, car ici également la reproduction n'a pas été optimale mais la densité est suffisante pour permettre de bien travailler. Manu n'a pas l'habitude de compter les points que ses chiens prennent au cours de la journée, mais jeudi, les conditions étaient vraiement optimales avec des chiens concentrés et des oiseaux qui jouaient le jeu, qu'il a comptabilisé chaque point et à la fin de la journée .... 32 points !

Vendredi, les conditions météoroliques se sont dégradées avec une pluie plus tenace, mais à l'issue de la journée tous les chiens avaient pris des points. Trempé jusqu'aux os mais très content de son équipe le Manu !

Une nouvelle chienne lui a fait une grosse impression. Il s'agit de Four Roses du Pied du Mont, une irlandaise qui montre des dispositions évidentes pour la grande quête.

Aujourd'hui, la pluie s'est transformée en trombes d'eau avec des rafales de vent à plus de 80 km/h, comme elle sait si bien le faire dans cette région. Pas question, dans ces conditions défavorables, de sortir les chiens de concours et de risquer de défaire tout le travail qui a déjà été assimilé et compris ou d'amener certains sujets à douter. La journée a donc consisté à "bichonner" les stars au repos : inspection et coupe des ongles, nettoyage des oreilles,... Seuls les plus jeunes sont sortis car pour eux, il n'y a aucune contrainte, juste le plaisir d'avaler la campagne andalouse.


Rencontre avec Emmanuel Bourgeois
vendredi, 18 janvier 2013

 Rencontre avec Emmanuel Bourgeois

 

Emmanuel Bourgeois est ce jour à la une de l'actualité du site web "Setter & Pointer Magazine".

 

Retrouvez son parcours, l'enthousiasme qui le pousse depuis ses débuts, la façon dont il travaille, son investissement pour la grande quête, qui représente à ses yeux la discipline phare, mais son aussi le regard lucide qu'il porte sur la profession et son avenir.

 

Pour découvrir l'interview dans sont intégralité, copiez-collez l'url ci-dessous dans votre navigateur :

 

http://setter-pointer-mag.com/rencontre-avec-emmanuel-bourgeois/


Halte à Tolède sur le chemin de l'Andalousie
jeudi, 17 janvier 2013

Halte à Tolède sur le chemin de l'Andalousie

Alors que la nouvelle année venait juste de pointer le bout du nez, les préparatifs se sont accélerés à Thiron-Gardais, au chenil d'Emmanuel Bourgeois. En quelques jours, tous les chiens sont rentrés et, vendredi 11 janvier, le camion a pu prendre la route de l'Andalousie. Chemin faisant, une halte de trois jours s'est déroulée à Tolède, chez José Luis Sanz. Les liens d'amitié se sont noués avec ce sport's men depuis le printemps dernier et c'est toujours avec beaucoup de plaisir que les deux dresseurs se retrouvent car ils ont le même niveau d'exigence professionnelle.

Il faisait froid et sec à Tolède avec des petites gelées matinales. Les blés affichent une hauteur de 10 à 20 centimètres selon les les parcelles et les perdrix, pour la majorité, sont déjà en couple. La densité est correcte, ce qui a permis de mettre tous les chiens en présence. Par contre, à l'exception de ceux qui avaient participé à l'entrainement hivernal, et encore pas tous, les chiens n'ont pas toujours été maitres de la situation et c'est le gibier qui a eu le dernier mot ! Mais, pas d'affolement, c'est tout à fait normal à ce stade, il faut que les chiens reprennent leurs marques, d'autant que le vent qui se levait avec force dans le courant de l'après-midi, a encore bien compliquté les choses.

Cette pause achevée, Emmanuel a repris la route et maintenant il est en Andalousie dans la région de Jerez, qui va constituer le terrain de jeu de son armada pendant les prochaines semaines.


Dylan, second à l'échelle des valeurs de grande quête d'hiver
mardi, 11 décembre 2012

Dylan, second à l'échelle des valeurs de grande quête d'hiver

Jusqu'au dernier jour de ce circuit 2012 de grande quête d'hiver, la compétition est restée assez ouverte puisque Espéjo du Baralan (3è Ex et CACIT)  et Chavée du Val de Ruth (CACT et 2è Ex) n'étaient respectivement qu'à 1 et 2 points du leader, Dylan de la Sauvignière, qui tenait la tête du classement depuis l'IT conquis à Marigny le Châtel, et un second prix excellent, la semaine dernière.

Le seul classement attribué à Espéjo, le dernier jour à Josnes, a permis à ce dernier de passer devant Dylan, qui termine second de cette échelle des valeurs avec 23 points.

 

Légende photo : Dylan de la Sauvignère


Second jour à Josnes : Très dur
mardi, 11 décembre 2012

Cette seconde journée, à Josnes, a souligné une nouvelle fois toutes les difficultés de la discipline. Avec la descente des températures, le froid s'est maintenant bien installé et les oiseaux, lorsqu'ils sont présents, sont difficiles à coincer. Comme dans chaque épreuve, mais ici peut-être encore bien plus qu'à l'ordinaire, le talent n'est pas suffisant, la chance doit aussi être au rendez-vous, pour finaliser le travail des chiens et les efforts de leurs conducteurs. Certains ont bénéficié de ce petit coup de pouce du destin, d'autres n'ont pas eu cette chance, mais ils n'ont pas pour autant démérité ! C'est ainsi.

Le circuit de grande quête s'achève donc sur ce constat.

Les chiens de Manu ont montré qu'ils avaient les capacités et le talent pour figurer très honorablement en grande quête. Avec un tout petit peu plus de chance, quelques classements supplémentaires de tout premier ordre pouvaient rentrer. Ce n'était pas pour cette fois. Cependant, pour reprendre les commentaires unanimes des juges, le niveau des chiens est bien là, alors le reste est juste une question de temps.

 

Les résultats

 

Concours N° 1 jugé par MM. Santoire, Desmaretz et Scarsi :


- 1er Excellent : Espéjo du Baralan, setter anglais mâle,  conduit par Camille Dave

 

Concours n° 2, jugé par  MM.  Deguillaume, Langlais  et  Poidevin :


- Pas de classement

 

Les challenges

 

A l'issue de ce circuit de grande quête d'hiver, c'est Espéjo du Baralan, setter anglais mâle, conduit par Camille Dave, qui remporte le challenge Jean-Pierre Bouin et Edo du sentier des Lutins, setter anglais mâle, conduit par Patrick Freland remporte celui des amateurs.


voir le tableau


Premier jour à Josnes (Loir et Cher)
lundi, 10 décembre 2012

A l'aube de cette seconde semaine de grande quête d'hiver, c'est à Josnes, dans le Loir et Cher, que les concurrents avaient rendez-vous. Deux batteries étaient en lice, mais les perdrix n'étaient pas toujours au rendez-vous. C'est ainsi que le concours N°1 est revenu sans classement. Dans le second concours, les compagnies étaient aussi discrètes et plusieurs chiens méritants, à l'image de Démon, El Cordobes et Eden ont été repris, mais en vain !

 

Les résultats

 

Concours n° 1, jugé par  MM. Poidevin,  Langlais et  Deguillaume :


- Pas de classement

 

Concours n° 2 , jugé par MM. Santoire,  Scarsi et  Demaretz :

 

- 1er Prix Excellent CACT à Elvis, setter anglais mâle, conduit par José Condado

- 2ème Prix Excellent à Edo du sentier des Lutins, setter anglais mâle, conduit par P.Freland


voir le tableau


<< | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | >>


Vous pouvez retrouver les anciens articles sur le précédent site en cliquant ici