LES

BUVEURS

D'AIR

<< | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | >>

Championnat d'Europe : Les équipes de France setter et pointers
jeudi, 21 février 2013

Championnat d'Europe : Les équipes de France setter et pointers

Voici la composition de l'équipe de France pour les setters :


Titulaires :


     - Capo du val du Ruth, setter anglais mâle, conducteur JM Lanne

 

      - Chavée du val du Ruth, setter anglais femelle, conducteur C. Dave

 

      - Eden de la chapelle d’Aillet, setter anglais mâle, conducteur E. Bourgeois

 

      - Espéjo du Baralan, setter anglais mâle, conducteur C. Dave

 

      - Magnum del Zagnis, setter anglais mâle, conducteur R. Simeons

 

 

Réserve :


       - Cham du val du Ruth, setter anglais mâle, conducteur C. Dave

 

       - Eratto da stella Bianca, setter anglais mâle, conducteur JM Lanne

 

et voici la composition de l'équipe de France pour les pointers :

 

Titulaires :

 

      - Ezia du Naz de Hé, pointer femelle, conduite par J. Monge

 

      - Cognac de Prébois, pointer mâle, conduit par L. Dotti

      - Banco du mas du Zouave, pointer mâle, conduit par P. Teulières

      - Dylan de la Sauvignere, pointer mâle, conduit par E. Bourgeois

      - Démon des plaines de Picardie, pointer mâle, conduit par E. Bourgeois

 

Réserve:

 

        - Aristanis Kandar, pointer mâle, conduit par J. Monge

        - Eliott du Ruisseau des Estelles, pointer mâle, conduit par E. Bourgeois

 

Bravo à tous et bonne chance pour ce championnat d'Europe.


Place aux jeunes avant le championnat !
jeudi, 21 février 2013

Place aux jeunes avant le championnat !

 Légende photo : L'un des "G", espoirs des "Buveurs d'Air"

 

 

Ce matin, retour à la grisaille et la froidure, à croire que le soleil n'était apparu, hier, que pour saluer les sélectionnés au championnat d'Europe. Toute l'équipe des Buveurs d'Air est donc descendue de son petit nuage (5 chiens quand même !) pour affronter le froid et la pluie. Courage les amis, ici en France, il fait froid aussi, mais nous avons grand soleil ! Cool

 

Le barrage, avec les CACT d'hier, s'est déroulé ce matin. Le CACIT est allé à Nitro Del Zagnis, tandis qu'Hollywood del Sargiade, s'est vu attribuer la réserve.

 

Pour Manu, pas de compéition aujourd'hui. Les chiens de grande quête sont au repos, car demain démarre déjà le championnat d'Europe pour les setters. Cette compétition verra notamment Eden de la Chapelle d'Aillet.

 

Ce matin, Manu s'est donc consacré aux chiens de quête de chasse, aidé par Jean-Michel Dovergne. Dominique et Nicole ont soutenu le moral des troupes, bien à l'abri dans le camion ! Leurs excursions dans le pays étant ajournées jusqu'au retour du soleil, elles se sont rendues utiles en avançant le véhicule, ce qui évite les contre-marches et le temps perdu.

 

Tous les chiens ont réussi à prendre des points. Il faut dire que l'entrainement s'est déroulé au coeur de la ville, en profitant des nombreuses jachères, et parcelles végétalisées qui demeurent entre les habitations.

 

Finalement, on voit bien que les perdrix grecques ne sont pas moins intelligentes que nos "grises" et lorsque la météo est mauvaise, elles se rapprochent des zones habitées pour se mettre à l'abri. Mais comme l'explique Manu, c'était quand même impressionnant de voir les pointers slalomer en pleine ville et arriver à prendre des points !

 

L'après-midi, ce sont les jeunes qui sont sortis. Là, Manu s'est éloigné de la ville pour rejoindre la grande plaine et être ainsi loin des routes et des dangers potentiels qu'elles constituent.

 

C'est ainsi, qu'il est arrivé sur les terrains qui ont servi à dernière coupe d'Europe organisée en Gréce. La densité d'oiseaux était plutôt faible mais les terrains étaient superbes. Dans l'ensemble, les jeunes "Buveurs d'Air" ont donc pu s'exprimer et même assuré la prestation, pourtant sous une pluie glaciale.

 

A observer le travail de ces espoirs, on garde le moral et pour un peu on en oublierait les mauvaises conditions météorologiques !

 

Bref, encore une journée intense, qui a apporté son lot de satisfactions et de nouveaux espoirs en l'avenir.


Sélection championnat d'Europe : 4 pointers et 1 setter pour Manu !
mercredi, 20 février 2013

Sélection championnat d'Europe : 4 pointers et 1 setter pour Manu  !

 

    Les dés sont jetés... Les sélectionneurs ont rendu leur verdict.

 

     Dans l'écurie des Buveurs d'Air, participeront donc au championnat d'Europe :

 

    Sélection pointers pour la France (Jacques Deguillaume) :

 

       - Démon des Plaines de Picardie, pointer anglais, appartenant à Patrick Beaujois,

 

       - Dylan de la Sauvignere, pointer anglais, appartenant à Jean-Michel Dovergne,

 

       - Eliott du Ruisseau des Estelles, pointer anglais appartenant à Philippe Bouchez (réserve)

 

      Sélection setters pour la France (Bruno Maury) :

 

       - Eden de la Chapelle d'Aillet, setter anglais, appartenant à Thierry de Sorbay

 

 

    Sélection pointers pour la Suisse :

 

     - El Cordobes de Fondjuan pointer anglais, appartenant à Dominique Bovet

 

 

 

Quatre pointers et le setter anglais du camion de Manu sont sélectionnés pour le championnat d'Europe.

 

Cinq chiens sélectionnés pour une compétition aussi prestigieuse, c'est déjà une sacrée reconnaissance pour Manu, dont le sérieux du travail et les compétences ne sont plus à démontrer.

 


Δεν χρησιμοποιείται ! (Pas d'occasion !)
mercredi, 20 février 2013

La journée a été à l'image de celle d'hier : difficile !

 

Pourtant, la météo y avait mis du sien et à la pluie tenace avait succedé une beau soleil. Cependant l'absence de vent  demeurait un handicap. Malheureusement, ce n'était pas le seul. Les terrains, un peu courts, pour de la grande quête présentaient aussi un autre inconvénient, celui de n'abriter qu'une population anecdotique de perdrix !

 

Le jury de la batterie de Manu était complètement international, avec un grec et un chypriote, sous la présidence du serbe, Goran Dordjevic, un véritable amateur de chiens de sport.

 

Eden a démarré la journée. Installation dans l'instant, quête équilibrée, vive, passionnée,... du bon boulot mais lorsque la plaine est vide, tout le talent du monde n'y suffit pas. Le temps s'achève et le jury reprendra le chien. Malheureusement, ce nouveau tour ne permettra aucun contact. C'est donc un "P.O.".

 

El Cordobès enchaîne. Le vent se lève légèrement mais il tourne sans arrêt, ce qui semble perturber le chien, à moins que son sommeil n'ait été géné par les festivités tardives de sa "Maman", Wink hier, toute heureuse du résultat de la journée... Bref, quelle qu'en soit la cause exacte, le résultat est le même : un oiseau oublié et c'est l'élimination !

 

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, Démon se laisse également berner par ce vent tournant. Le parcours a beau être excellent, lorsque l'oiseau s'envole derrière le chien c'est aussi l'élimination !

 

Eliott entre alors en piste. C'est probablement le parcours le plus compliqué car le terrain comprend une vigne et une maison, qui sont autant de pièges. Le pointer se débrouille bien avec ces enclaves et chasse avec intelligence. Malheureusement, il ne rencontre aucune occasion.

 

Four Rose attaque à son tour. La jeune irlandaise confirme, jour après jour, tous les espoirs que Manu a placés en elle. Malgré son expérience encore limitée, elle joue dans la cour des grands. Le spectacle est assuré, les juges conquis, mais là encore, il manque les oiseaux ! Nouveau "P.O."

 

L'autre grand moment de la journée est signé par Dylan. De nouveau, c'est du grand Dylan, et on espère qu'un couple d'oiseaux sera sur le terrain. A la fin du parcours, les perdrix sont bien là, effectivement, mais c'est l'adversaire de Dylan qui en profite. C'est le jeu, même si le juge serbe avait une nette préférence pour la prestation de Dylan

 

Ethik est aussi parfaitement dans la note. La quête est bien équilibrée et menée avec entrain. En l'observant, on se dit qu'il faudrait pas grand-chose pour figurer au classement : juste un oiseau ! Mais la chance n'est pas non plus avec Ethik, pas de piaf ! Et la reprise ne changera rien. Encore un "P.O." !

Même si elles font rager, ces déconvenues forment également le caractère, et des chiens et des hommes !

 

Le chien du jour : Hollywood del Sargiade, conduit par Traina, emporte le CACT

 

 


Concours Printemps GQ Grèce 2013
mercredi, 20 février 2013

Contenu de l'article.


voir le tableau


El Cordobes sauve la mise...
mardi, 19 février 2013

El Cordobes sauve la mise...

Légende photo : El Cordobès évite la bredouille lors de cette journée "sans" !

 

Les jours se suivent mais ne ressemblent pas... Avec le retour de la neige et donc de températures très froides, la journée s'annonçait difficile pour les chiens.

Mais après 80 km de route pour rejoindre les terrains du jour, Manu a su qu'elle serait aussi très compliquée, rien qu'en regardant le relief accidenté !

 

De plus, au fil des "PO", il a bien fallu se rendre à l'évidence: toute la batterie évoluait sur un véritable désert cynégétique. Ce n'est pourtant pas le manque de talent des chiens car dans le camion de Manu, comme dans ceux de ses confrères, à ce niveau de la compétition, il y a des gagnants en puissance ; mais encore faut-il que tous les paramètres soient bons, à commencer par l'existence du gibier !

 

Morne plaine donc, sous une pluie froide et tenace, pour la quasi totalité du concours, puisque seuls deux couples de perdrix ont été vus pendant toute cette 3ème journée.

 

El Cordobès avait assurément tiré le bon numéro de passage puisqu'il a pu bénéficier d'une de ces deux occasions. La présence de sa "maman" arrivée ce matin de Suisse l'a-t-elle dopé ?

En tout cas, aujourd'hui, Cordo était revenu au top. Une chance car avec le relief, le parcours s'est avéré compliqué. Le chien s'est bien installé, mais à un moment, dans un lacet, il avait perdu le contact avec Manu en raison de la configuration du terrain.

 

Sans s'affoler, ni perdre le sens de sa quête, le chien est revenu retrouver son conducteur, naturellement, comme si la plaine se déroulait sans accident.

 

Sur la fin du parcours, Cordo est allé chercher un superbe point et attendu sagement Manu, pour valider l'unique point pris par les chiens aujourd'hui.

 

Le soir aux résultats, c'est un 1er excellent, qui permet à El Cordobès de sauver le camion d'une bredouille générale, mais sans oiseau, difficile de faire mieux !

 

Même si l'on ne peut être que déçu au regard des conditions extrèmes du terrain et de la météo pour cette journée, Manu, à l'image de ses compatriotes, a cependant matière à trouver une certaine satisfaction dans les résultats déjà obtenus.

 

D'ailleurs, l'absence de CACT aujourd'hui sur l'ensemble des 7 batteries et aucun classement pour deux d'entr'elles ont souligné les difficultés du jour. Les chiens classés n'en ont que plus de mérite.

 

D'une façon générale, l'élevage français tire plutôt bien son épingle du jeu de ces rencontres internationnales, que ce soit en grande quête comme en quête de chasse.


Concours Printemps GQ Grèce 2013
mardi, 19 février 2013

Contenu de l'article.


voir le tableau


La journée de Monsieur Dylan...
mardi, 19 février 2013

La journée de Monsieur Dylan...

Légende photo : Dylan, une extraordinaire volonté, un talent naturel...

 

Avec un  CACT et un parcours bien au dessus de la note, Dylan avait montré, hier, qu'il était complètement dans le coup.

 

Le pointer de Jean-Michel est un petit gabarit mais pour autant il ne lâche jamais rien et compense, ce que le physique ne lui a pas donné, par une hargne, une volonté indestructible mais également une intelligence du terrain peu commune. Il sait aussi profiter de la moindre faiblesse de son adversaire. Bref, il exploite toutes les situations !

 

Et lors du barrage, Monsieur Dylan ne s'en est pas privé. Au final, il s'incline cependant devant Boss, le pointer de Tacön mais emporte la RCACIT.

 

Bravo Manu, Jean-Michel, prépare le champagne !

 

Un nouveau défi...

 

A peine sacrés, les champions du jour vont remettre tout en question. Et aujourd'hui, à Thessalonique, les travaux pratiques s'annoncent difficiles. Il neige et il fait froid (NDLR : en France, il fait froid aussi car il a gelé mais nous avons déjà un ciel tout bleu et grand soleil à 9 h.)

 

Les conditions météorologiques sont donc loin d'être optimales actuellement  sur cette région du nord de la Grèce et des Balkans. Il faudra donc de nouveau des guerriers pour tirer le meilleur parti de tout ceci et comme le soulignait Manu à l'instant, juste avant de partir sur les terrains : ça va être dans la douleur aujourd'hui !

 


Montée en puissance de l'équipe...
lundi, 18 février 2013

Montée en puissance de l'équipe...

Légende photo : Monsieur Dylan en pleine action

 

C'est donc dans la grisaille et l'humidité que nous retrouvons Manu et ses chiens pour cette seconde journée. Le jury de son concours est composé de MM. Moltefas, Vasilious et Maury.

Comme hier, Manu s'est rendu au secrétariat et sa première impression s'est confirmée. L'organisation du secrétariat est bien rodée. Il suffit de remettre les carnets de travail des chiens le lundi et la gestion est assurée pour tous les concours de la semaine. Ils remplissent les carnets en fonction de l'affectation au concours du jour et s'occupent de faire signer les juges.

Chaque matin, à 8 h 30, les concurrents ont connaissance de la batterie dans laquelle ils vont courir, avec la composition des couples et leur ordre de passage. C'est cool, conclut Manu. C'est sûr qu'à ce niveau, nous avons peut-être des progrès à faire...

 

Départ sur le terrain. Le principal concurrent est Richard Simeon, un conducteur d'une grande sportivité.

 

Cette fois, c'est El Cordobès qui démarre et immédiatement on devine une meilleure prestation qu'hier. Effectivement, le parcours est grand, mais en laissant un couple, c'est l'élimination.

 

Démon, toujours égal à lui-même, réalise aussi un beau parcours mais avec une bouche à l'intérieur. Il assure un superbe point en fin de parcours et c'est un "Excellent" qui viendra le récompenser.

 

Fender attaque à son tour, mais Manu remarque tout de suite la fatigue de son jeune chien et il le retire. Le chien est talentueux mais il faut aussi savoir le faire grandir en compétition sans le griller. Nous reverrons Fender en France le mois prochain.

 

Dylan entre ensuite en piste. Immédiatement, Manu sait qu'aujourd'hui, il conduit Monsieur Dylan ! Le chien s'installe de suite sur le terrain et réalise son parcours avec une remarquable intelligence de chasse. Un grand point pour couronner et le CACT qui vient très justement récompenser le Dylan des grands jours !

 

Ethik aussi est en grande forme. On a d'ailleurs l'impression que chaque chien veut surpasser son copain d'écurie ! Il réalise l'un de ses plus beaux parcours, mais encore une fois, la chance n'est pas là : Aucune occasion. Pas un piaf ! Libéro, Zagni et les membres du jury viennent féliciter Manu à la fin du parcours, preuve que le chien était parfaitement au top !

 

Les parcours s'enchaînent sous la pluie, mais aussi dans le froid.

 

Eliott réalise une belle prestation mais une tape met fin prématurément à l'histoire du jour.

 

Eden a tiré un concurrent de taille avec Hectore, le gagnant de la coupe d'Europe. Le spectacle est à la hauteur et Eden ne lâche rien. Sur la fin du parcours, il prend un superbe point et sera classé "Excellent". Petit regret de Manu, qui a constaté que pendant toute la journée, les juges d'ailes, le chypriote et le grec, sont restés à 80 m du juge du centre. Comment, dans ces conditions, bien voir ce qui peut se passe aux extrémités car il s'agit quand même de grande quête !

 

Enfin, Four Roses, a confirmé tous les espoirs formulés en Andalousie. Elle réalise un superbe parcours, en deux parties, mais avec une belle régularité et surtout avec un excellent point. C'est une réserve de CACT qui vient récompenser la jeune irlandaise.

 

Deux excellents, une réserve et un CACT, au soir de ce second jour, tous les indices concernant les chiens sont au vert et les résultats montrent que l'équipe monte en puissance !


δαίμονας....Démon, presqu'un enfant du pays !
lundi, 18 février 2013

δαίμονας....Démon, presqu'un enfant du pays !

Ce matin, le ciel est très gris et il pleut. Rien qui puisse faire songer aux vacances, mais bon, tout le monde est à Thessalonik pour voir courir les chiens, alors le soleil, ... faudra attendre le retour en France, car ici aujourd'hui, le ciel est bien dégagé !

Mais pour l'instant, revenons en Grèce, le pays du chien, d'une part parce que les championnats et la coupe d'Europe s'y déroulent à la fin du mois, d'autre part, parce que quotidiennement, des meutes de chiens, rendus à la vie semi-sauvage, errent dans les rues.

C'est une particularité dans cette région, mais c'est aussi un risque supplémentaire pour les conducteurs de chiens de sport. D'ailleurs, hier, le chien d'un concurrent s'est fait attaquer. Lorsqu'il a vu arriver la bande, il a fui et ce mouvement de peur a déclenché immédiatement la poursuite pour attaquer le fuyard.

La même mésaventure est survenue à Démon. Mais, là l'histoire s'est jouée autrement ! D'une part, lorsqu'on s'appelle Démon, on ne fuit pas devant le premier chien de rue rencontré et d'autre part, lorsque l'on a pour père Zefiro Sirtouf, on a dans ses veines cinquante pour cent de sang .... grec !  Cool

Démon est donc resté de marbre, toisant sans broncher la horde. Le face à face s'est terminé comme il avait commencé, avec le départ des chiens sauvages. Non mais, qui c'est le chef, hein ?


<< | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | >>


Vous pouvez retrouver les anciens articles sur le précédent site en cliquant ici