LES

BUVEURS

D'AIR

<< | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | >>

Epson qualifié pour le championnat de Monde
mardi, 05 mars 2013

Epson qualifié pour le championnat de Monde

Légende photo : Epson en Andalousie

 

La sélection pour le championnat du Monde des braques allemands s'est déroulée le week-end dernier en Champagne.

 

A l'issue des épreuves, Epson du Coteau de Saveton, appartenant à Jean-Jacques Martel et conduit par Hadrien Boiteauville, a été sélectionné.

 

Il participera donc au championnat de monde en Serbie, qui se déroulera la dernière semaine de mars.

 

L'équipe de France est également composée d'Ecija et Elvio à M. Garcia, Calin à M. Giraudeau et Eragon, (en by) au Team Vessella.

 

Epson est également pré-sélectionné par le club du braque allemand, pour le championnat d'Europe.


Sur la route du retour...
jeudi, 28 février 2013

Sur la route du retour...

L'aventure grecque se termine. Aujourd'hui, le camion des Buveurs d'Air a repris la route pour rejoindre Thiron-Gardais, dans l'Eure et Loir.

 

Cependant, avant de quitter le pays, Manu a cherché à savoir pourquoi tant de chiens erraient à l'état semi-sauvage.

 

En fait, la légende raconte qu'Alexandre le Grand aurait été sauvé par un chien dans son enfance.

 

Voilà pourquoi, il rode tant de chiens à Thellasonique, sans que personne ne songe à faire quoi que ce soit !


Prix d'excellence
jeudi, 28 février 2013

Le prix d'excellence de la coupe d'Europe a été attribué à Alexandro, le pointer mâle conduit par Eschini


MERCI
mercredi, 27 février 2013

MERCI

L'aventure grecque s'est terminée avec la fin des épreuves de la coupe.

 

Demain, la vie reprendra sous le signe de la "normalité", en attendant de relever d'autres défis aussi exaltants, de participer à d'autres épreuves, afin de révéler l'élite des chiens de sport de demain, et de contribuer ainsi à l'amélioration des races.

 

Ces quinze jours du championnat d'Europe ont été riches en émotions de tous genres, avec des joies, mais aussi des surprises, des déconvenues, et même un problème de taille avec le camion.

Entouré d'une petite équipe de fidèles, -Nicole, Dodo et Jean-Mi,- Manu a partagé tous ces évènements avec leur soutien. "Ils m'ont supporté, au propre, comme au figuré" explique t-il, aussi ses remerciements vont en premier lieu à ses proches.

 

Mais l'équipe est aussi composée de clients et d'amis, et Manu n'oublie pas ce cercle dans lequel il se ressource régulièrement et trouve ses nouveaux objectifs à atteindre.

 

Des dizaines de coups de fils, des centaines de SMS lui ont rappelé qu'à des milliers de kilomètres de Thellasonique nous étions nombreux à suivre son parcours. Quelques mots sincères valent souvent plus qu'un long discours de circonstance, aussi Manu a apprécié tous ces soutiens discrets mais réguliers.

"Avec vous tout m'a été plus facile", confie t-il, alors une fois encore "Un très grand merci à tous".


L'Allemagne gagne la coupe d'Europe ! Dylan, seul chien français classé...
mercredi, 27 février 2013

L'Allemagne gagne la coupe d'Europe ! Dylan, seul chien français classé...

Pour Manu, les dés étaient jetés depuis hier ! Il fallait maintenant patienter et attendre que les concurrents de cette coupe d'Europe passent... Et que c'est long lorsqu'on attend en espérant...

 

Pour tromper l'attente, Manu a sorti ses chiens de quête de chasse, ce matin. Tout le monde a ainsi pu décompresser avant la reprise de la compétition.

 

A 14 h, le premier chien a été découplé et c'était parti pour cette deuxième étape d'une compétition qui demeure prestigieuse, puisque chacun joue d'abord pour son équipe, son drapeau, son pays !

 

Mais pour que le spectacle soit beau, que la compétition mette en scène les meilleurs acteurs, encore faut-il que le théatre soit de qualité ! Lorsque les oiseaux se font rares, que les terrains ne correspondent pas aux exigences de la discipline, tout devient trop aléatoire... Ce n'est plus une question de talent, d'intelligence, de force, d'expérience,... c'est un coup de poker !

 

A ce jeu là, Sting, le setter anglais conduit par Targetti se classe 1er excellent et rafle la mise en individuel. La coupe d'Europe, par équipe, part cette année en Allemagne.

 

Du côté français, Dylan, qui avait assuré un point hier, se classe au Très Bon et demeure le seul chien classé de l'équipe. Bravo à Manu et félicitations à Jean-Michel Dovergne, le synpathique propriétaire du chien.

 

Du côté de l'Italie, qui semblait pourtant une concurrente sérieuse, aucun classement !


Des vignes au marécage...
mardi, 26 février 2013

Des vignes au marécage...

Légende photo : Grèce 2013 : Que d'émotions pour Manu, ici avec Dylan il y a quelques jours.

 

Décidément le printemps grec 2013 restera dans bien des mémoires. Après avoir exploré le vignoble local pour le championnat d'Europe, les équipes sont passées dans le marécage pour la coupe d'Europe.

En tout cas, c'est le terrain sur lequel a évolué Dylan et son concurrent pour ce premier jour.

"Je m'enfonçais comme en basse-Loire lorsque je vais à la bécassine", explique Manu. Problème : l'épreuve était bien sur perdrix ! Laughing

 

Le duo au catalogue pouvait cependant être intéressant car Dylan avait tiré du "lourd"  avec Notala, le champion d'Europe en titre, conduit par Baldoni, l'une des idoles de Manu lorsqu'il a commencé ce métier.

 

Les conditions particulières du terrain ont certainement joué, car les chiens ne s'attendaient sûrement pas à évoluer dans un tel bitope, mais après deux minutes Dylan a retrouvé son rythme et s'est installé avec un certain panache dans ce "marais". Une pose d'arrêt, rien, mais le chien sait que le gibier est devant et il redouble d'efforts. Bingo ! une centaine de mètres plus loin, il se statufie à nouveau, mais cette fois, les oiseaux ne lui échapperont pas. Tout est verrouillé et c'est un point mérité. Relancé, le chien finit son temps sans aucun complexe.

 

Commencée dans la douleur avec une avarie conséquente au camion, cette journée s'est donc finalement mieux terminer.

 

L'autre chien français en piste aujourd'hui était Cognac. L'absence de vent a compliqué son parcours, et, conséquence normale, laissé une impression légèrement brouillonne. Aucune occasion, donc pas classé.

 

Demain, les espoirs français reposeront sur Magnum et Banco, car la coupe d'Europe, qui voit la participation de nombreuses nations, se court sur 2 jours et aucun résultat n'est donné avant la fin des concours.

 

Retrouvez les premières photos de ce championnat d'Europe prises par Jean-Michel Dovergne, dans l'onglet "MEDIAS", puis "GALERIES"


La galère pour finir !
mardi, 26 février 2013

La poisse semble s'être bien accrochée depuis quelques jours car maintenant c'est la camion qui vient de lâcher : suspensions cassées ! Encore une journée difficile qui se profile...

 

Manu passe donc en première position avec Dylan et ensuite il va lui falloir trouver un garage pour réaliser les réparations nécessaires avant de pourvoir prendre la route du retour !


... mais toujours pas d'oiseau !
lundi, 25 février 2013

Lorsque les terrains n'offrent pas beaucoup de possibilités au niveau des perdrix rencontrées, chacun sait que la chance prend d'autant plus toute sa dimension dans l'épreuve.

Dans ce registre, la batterie de Manu n'a guère été mieux lotie qu'hier et les "Non classé" ou "Pas d'occcasion" se sont succedés.

Le jury était composé de Theodoros Maogulas, Dule Sormaz, et Spézia.

 

Eliott est le premier chien du camion de Manu à courir. La prestation est correcte, dans la note, mais aucun oiseau n'est rencontré. Par contre, le chien prend une pose d'arrêt. C'est donc un "N.C" qui ouvre la série de cette nouvelle journée "sans" !

 

Dylan est bien dans la note de la grande quête, mais comme il n'y a toujours pas d'oiseau, au final, c'est un "P.O." !

 

El Cordobès et Démon réalisent encore une fois les parcours les plus spectaculaires. C'est grand, intelligent, complice, ça prend tous les risques à chaque foulée, mais lorsque la plaine est quasiment vide (il n'a été vu que 2 couples dans toute la journée), tous ces efforts restent vains. Donc, pas de jaloux, encore un "P.O." pour chacun !

 

Un seul chien sera classé dans toute la batterie : Delta conduit par José Luis Aragon, qui fait 1er Très Bon.

 

 

Les champions d'Europe de grande quête

 

Au terme de ces deux journées de grande quête, deux chiens ont tiré leur épingle du jeu :

 

- Flok della Vertematese, conduit par Pezzota, qui devient champion d'Europe

- Cléo della Cervara, conduit par Girandola, qui devient championne d'Europe, après avoir obtenu le CACIT les 2 jours.

- Ezia du Nas de Hé, conduite par J. Monge, devient vice-championne d'Europe


Tout va bien....nous sommes des guerriers !
lundi, 25 février 2013

Championnat d'Europe, rien que l'évocation fait rêver ... On imagine le gratin des chiens de sport venus des meilleurs élevages, des conducteurs de renom, l'élite des juges et bien sûr des terrains à la hauteur de la vitrine. Mais à côté de l'image idéale que nous avons de cette épreuve, il y a aussi la réalité du cadre de l'épreuve 2013, qui se déroule actuellement en Grèce.

 

Manu a expliqué, hier soir, les conditions particulières du biotope entrecoupé de routes. Ce matin, il a donné quelques précisions supplémentaires. Hier, les deux premiers chiens ont été découplés à ... 14 h ! Il a été vu 5 couples de perdrix en tout et pour tout dans la journée.

La faiblesse des populations locales conjuguée à un départ trop tardif sur les terrains a entrainé une autre conséquence : la nuit était tombée, quand le concours s'est terminé !

Résultat : Il n'a donc pas été possible de reprendre les chiens qui pourtant le méritaient ! Encore une déception pour tous les conducteurs qui présentaient des élèves talentueux !

 

Par ailleurs, s'il y a beaucoup de routes qui morcellent le territoire, aucun chemin n'est praticable par les véhicules, ce qui complique encore un peu une journée déjà difficile.

 

Mais comme conclut Manu, non sans humour : "tout va bien, nous sommes des guerriers !"


El Cordobes 1er Excellent !
dimanche, 24 février 2013

El Cordobes 1er Excellent  !

C'est dans les vignes, entrecoupées de routes, que la batterie de Manu a attaqué la première journée du championnat d'Europe de grande quête. Autrement dit sur des terrains bien peu adaptés à la discipline !

De plus, tout était bouclé et les spectateurs n'ont pas pu suivre les parcours. Au moins, en France, soupire Manu, il y a la "remorque", qui contribue à l'ambiance de telles journées !

Mais ici personne n'a pu suivre la progression et certains n'ont pas hésité à dire tout haut que c'était une honte pour une épreuve de ce niveau, conclusion finalement que beaucoup des participants ou spectateurs avaient  à l'esprit.

 

 

La batterie dans laquelle les pointers de Manu couraient était jugée par MM. Agostéo, Urra et Deguillaume.

 

Dylan qui est le premier de la série se place immédiatement sur le terrain, mais 2 poses d'arrêt lui enlèvent tout espoir.

 

Démon lui succède. Le terrain sur lequel il vient de s'élancer est particulièrement compliqué, mais le chien est concentré. Un patron dans la minute montre qu'il est parfaitement appliqué et attentif. Dynamisé par la rapidité de son concurrent qui avait pris l'initiative dans la minute, Démon prend à son tour les choses en mains, où plutôt à la fois dans les pattes et la tête.

Manu retrouve son démon des grands jours, avec cette touche d'exceptionnel dans la démonstration de ce que doit être la grande quête. Un peu façon Tibet de la Lembaz !

Il prend tous les risques, exploite toutes les situations possibles pour lui permettre de prendre ce fameux point dont il a besoin pour valider sa prestation. Mais rien n'y fait, pas un piaf ! Encore, une fois, c'est un "P.O" !

 

El Cordobès entre à son tour en piste. Immédiatement, le chien s'installe sur le terrain. Un peu compact peut-être, mais la quête est bien dans la note ; c'est même grand et il assure bientôt un excellent point. Le temps se termine avec un soupir de soulagement pour toute l'équipe. En voilà au moins un au classement !  De fait, c'est un 1er prix excellent qui récompense Cordo.

 

Eliott enchaîne. La quête est bien équilibrée. Un pose d'arrêt et pas d'oiseau. Au final, ce sera donc un "N.C."

 

La journée s'achève et le jury donne son verdict : seulement deux chiens classés, Cordo 1er Ex et un 2ème TB à Gorgos.

 

Dominique Bovet est radieuse, Manu est heureux. C'est pour voir courir des chiens comme Démon qu'il s'est lancé dans la grande quête. Ce soir, seul Cordo est à l'affiche, mais les autres n'ont pas démérité !

 

 

Les chiens du jour :

 

Batterie N° 2, jugée par MM. Agostéo, Urra et Deguillaume


- 1er Ex El Cordobès de Fondjuan conduit par E. Bourgeois

- 2è TB Rapakoulias Génésis Gorgos conduit par Rapakoulias

 

 

Batterie N° 1, jugée par MM. Sormaz, Spézia et Maogulas


- CACIT Cléo della Cervara, conduit par Girandola

- RCACIT Galeniko of Mathiopoulos, conduit par Mavridis

- 3è Ex Igor (P) conduc. Girandola

- 4è Ex Picenum Zaphir, conduit par Bruni

- Ex, Ezia du Nas de Hé, conduit par J. Monge

 

Barrage : Pas de barrage puisqu'il n'y avait qu'un seul CACT mais l'IT a été attribué :

 

- CACIT Cléo della Cervara, conduit par Girandola

- RCACIT Galeniko of Mathiopoulos, conduit par Mavridis


<< | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | >>


Vous pouvez retrouver les anciens articles sur le précédent site en cliquant ici